soin exfoliant

Soin exfoliant ou gommage, que choisir ?

La principale différence entre le gommage et l’exfoliant est que le gommage est un produit de soin à base de crème qui contient de minuscules particules exfoliantes, tandis qu’un exfoliant est un agent mécanique ou chimique que vous appliquez sur la peau pour éliminer les cellules mortes de la surface de la peau.

Il existe deux types d’exfoliants: les exfoliants mécaniques-physiques et les exfoliants chimiques. Et, le gommage est un type d’exfoliant mécanique, qui utilise la friction pour nettoyer la peau. Quelle solution privilégier pour le corps, le visage ou les cheveux ?

Qu’est-ce qu’un exfoliant ?

L’exfoliation consiste à éliminer les anciennes cellules mortes de la peau sur la surface la plus externe de la peau. Elle nettoie aussi bien la peau que le cuir chevelu. Ce processus sert notamment à 

  • raviver votre peau tout en adoucissant et en stimulant la repousse des cellules. 
  • adoucir votre peau
  • éclaircir les cicatrices d’acné
  • améliorer la texture de la peau
  • éliminer les pellicules du cuir chevelu
  • rendre vos cheveux brillants
  • aider à la repousse des cheveux abîmés

Il existe deux façons d’exfolier la peau: l’exfoliation mécanique ou physique et l’exfoliation chimique.

Les exfoliants mécaniques ou physiques

Ils nettoient la peau par friction. Ces exfoliants utilisent des particules abrasives comme des micro-grains de sel ou de sucre qui polissent la surface de la peau. En plus de ceux-ci, les brosses pour le corps, les luffa, les pierres ponces et les gants de crin sont d’autres accessoires qui aident à l’exfoliation physique. Pour des cheveux, on privilégie les exfoliants physiques pour décoller physiquement les cellules mortes du cuir chevelu avant un traitement de lissage brésilien.

L’exfoliation chimique

Elle comprend des produits comme les hydroxyacides et le rétinol, avec des enzymes pour renouveler votre peau. Ils désintègrent chimiquement les peaux mortes ou les pellicules capillaires. Les exfoliants acide alpha hydroxylé (AHA) et les exfoliants acide bêta-hydroxy (BHA) sont deux principaux types d’exfoliants. 

  • Les exfoliants AHA contiennent des acides solubles dans l’eau qui sont généralement dérivés de fruits sucrés. L’acide citrique, l’acide malique, l’acide tartrique et l’acide glycolique sont quelques composants couramment trouvés dans les exfoliants AHA. Ces acides aident à décoller la couche externe de la peau et à développer une peau plus uniformément pigmentée. 
  • Les BHA sont solubles dans l’huile et peuvent pénétrer profondément dans les follicules pileux pour sécher l’excès de sébum et les cellules mortes de la peau tout en débouchant les pores. En fait, ces types d’exfoliants sont idéaux pour les peaux grasses et à tendance acnéique.

Qu’est-ce qu’un gommage ?

Un gommage est un produit de soin à base de crème qui contient de minuscules particules. Lorsque vous massez un gommage sur la peau, il aide à lisser la peau en éliminant les cellules sèches et mortes de la peau. Lorsque vous choisissez un gommage, il est préférable de choisir un gommage naturel. Pour le visage, le corps ou les cheveux, vous devrez privilégier des matières adaptées pour éviter d’irriter votre épiderme. Pour un gommage maison, on utilisera un savant mélange de

  • sel ou sucre
  • gruau
  • bicarbonate de soude
  • huile d’olive, d’amande ou de noix de coco
  • huile de citron, d’arbre à thé, de curcuma ou de vitamine C

Évitez les gommages avec des graines épaisses, des coquilles naturelles ou les noyaux d’abricot qui peuvent provoquer des irritations. Cela est particulièrement vrai pour les peaux sensibles et sujettes à l’acné.

Il peut nettoyer votre visage en profondeur, éliminer les points noirs et tonifier votre visage en réactivant la microcirculation de votre peau. En outre, vous devez l’appliquer sur une peau légèrement humide et masser dans un mouvement circulaire pendant environ une minute. Évitez d’appuyer trop fort sur la peau car cela peut provoquer une irritation.

Similitudes entre le gommage et l’exfoliant

Les gommages et exfoliants sont des produits de beauté qui éliminent les cellules mortes de la peau et du cuir chevelu. Ils nettoient les pores de la peau obstrués par les impuretés.

De plus, ils peuvent vous aider à adoucir votre peau, à atténuer les cicatrices d’acné et à améliorer la texture de la peau.

Quelques conseils d’utilisation

Shampoing et après-shampoing anti pelliculaire pour cuir chevelu

Pour un lissage brésilien réussi, exfoliez d’abord votre cuir chevelu naturellement pour éliminer les pellicules. Un mélange de sucre brun et d’huile d’olive fera l’affaire. Massez exclusivement le cuir chevelu, sans étendre le soin sur la longueur de votre chevelure.Tout comme pour la peau, hydratez votre cuir chevelu par un soin. Botox capillaire ou kératine nourrissent le cuir chevelu en profondeur. Ils participent également au lissage des cheveux frisés. Enfin pour les cheveux le plus important est d’utiliser des shampoings adaptés à vos cheveux. Je vous recommande vivement la marque shea moisture qui fait des miracles en soin pour les cheveux curly.

Gommage pour le visage

Utilisez des gommages doux pour affiner votre peau. Si vous utilisez une recette maison, mélangez du sucre fin à de l’huile de jojoba. Massez pendant 1 minute avant de rincer à l’eau tiède. Les grains de sucre vont nettoyer les impuretés de vos pores. L’huile adoucira votre peau et préviendra les irritations. 

Exfoliant pour le corps

Profitez de la richesse de l’huile d’amande douce associée au marc de café. Plus épais et plus abrasif que le sel ou le sucre, le café est adapté à la texture moins délicate de la peau de vos jambes, par exemple. En massage, l’exfoliant pour le corps élimine les petites imperfections et rend votre peau plus douce au toucher.

Votre guide pour visiter la réserve nationale de Samburu

Suivez ce lien.

 

entrepreneur-1340649_1920

Les secrets d’un trading réussi pour les débutants

Comment devenir un trader à succès ? Quelle est la différence entre un trader qui réussit et un perdant ? Pour commencer, très souvent sur le réseau, vous pouvez rencontrer les blogs des traders, qui contiennent une grande quantité d’informations utiles concernant les règles du trading. Il est vrai qu’il n’est pas toujours possible de trouver la bonne ressource ou d’allouer du temps afin de traiter un grand nombre de lettres, chiffres, schémas. Nous avons systématisé les dispositions générales et sommes prêts à les soumettre au tribunal des participants novices du marché Forex.

La plupart des perdants se trouvent dans le groupe des traders à court terme et intraday.

La raison en est que de nombreux traders ne sont pas bien préparés et ne prêtent pas attention à l’élaboration de stratégies. Il semble qu’il soit plus facile d’obtenir un résultat rapide que d’apprendre à partir de webinaires gratuits sur Arya trading, d’étudier le marché pendant longtemps et d’essayer de comprendre comment négocier sur ce marché. Cependant, comme le montre la pratique, le plus grand succès sur le marché des changes est obtenu par les traders qui négocient à long et moyen terme.

Les perdants pensent beaucoup à demain

En effet, on observe aujourd’hui une tendance particulière : si un trader pense longtemps à ce que sera le marché demain, il diminue automatiquement ses chances de succès. Au contraire, si un trader pense à sa réaction à l’évolution actuelle des prix sur le marché, il peut planifier correctement sa stratégie et gagner plus. Il est intéressant de noter que si nous demandions à un trader prospère comment le marché évoluera demain, il est fort probable qu’il se contenterait de hausser les épaules, car il est presque impossible de le prévoir. Mais un trader prospère ajouterait que, quelle que soit la direction que prendra le marché, il le suivra.

Les perdants utilisent souvent des méthodes de négociation très sophistiquées

Les traders performants, en revanche, utilisent les stratégies et techniques de trading les plus simples. Dans ce cas, ils utilisent des systèmes inventés personnellement par les traders ou développés sur la base de technologies déjà existantes et appliquées avec succès. Mais le chemin le plus raide n’est pas toujours le meilleur. En utilisant des techniques simples, la probabilité d’une fausse interprétation des résultats est plus faible. Le plus souvent, les traders qui échouent n’utilisent que des indicateurs et des systèmes informatiques sans se soucier d’une analyse de la situation du marché. Souvent, les traders qui sont capables de réfléchir et d’analyser, plutôt que d’utiliser des systèmes efficaces, obtiennent de grands succès. Bien sûr, ils comprennent que l’utilisation d’un ordinateur permet d’obtenir de nombreux avantages ; par exemple, la possibilité de réaliser une analyse rapide des marchés et de disposer d’un grand nombre de données. Toutefois, il convient de noter que les traders qui réussissent dessinent également divers graphiques sur papier, en essayant de maîtriser les principes des oscillateurs et des supports. Si nécessaire, ils peuvent même les dessiner sans ordinateur. Naturellement, cette approche du travail vous permet de comprendre au maximum les tendances du marché et de travailler avec succès sur celui-ci.

 

Les traders qui réussissent analysent les pertes, tandis que les perdants se concentrent uniquement sur les transactions gagnantes.

 

 

large-home-389271_1280

4 conseils pour tirer le meilleur parti de la vente de votre maison

Lorsqu’il s’agit de vendre une maison, la plupart des propriétaires sont toujours à la recherche d’une vente rapide. Beaucoup s’attendent également à vendre leur maison pour une somme d’argent importante, ce qui, malheureusement, ne peut se faire si le processus est précipité ! Si vendre rapidement et réaliser une vente très rentable ne vont pas toujours de pair, il existe certaines pratiques que vous pouvez suivre pour obtenir le meilleur prix en un temps limité. Pour vous aider à vendre la propriété qui vous est chère, voici quatre étapes préparatoires que vous pouvez suivre pour tirer le meilleur parti de la vente de votre maison.

1. Faites effectuer des réparations

Tout dommage subi par la maison ne peut que nuire à sa valeur et donner aux acheteurs une raison suffisante pour négocier votre prix à la baisse. Pour éviter que cela ne se produise, vous devez effectuer des travaux de réparation de base pour remettre votre maison en état !  Par exemple, les murs et les carreaux fissurés, les robinets qui fuient et les canalisations bouchées peuvent tous être facilement réparés avec un investissement minimal. Ce que vous essayez de faire ici, c’est de donner à vos acheteurs la meilleure expérience possible en regardant la propriété.

À cet égard, il est essentiel de réfléchir aux réparations que vous souhaitez effectuer. Certaines réparations mineures vous aideront à augmenter la valeur de votre maison, tandis que d’autres ne feront qu’engloutir vos finances ! En d’autres termes, considérez le rendement de l’investissement réalisé sur la réparation ; si vous trouvez quelque chose qui ne vaut pas votre temps et votre argent, il vaut peut-être la peine de l’ignorer !

2. Désencombrer la maison

Si vous avez votre maison depuis de nombreuses années, il y a de fortes chances que vous ayez gardé beaucoup de choses, que ce soit pour leur valeur sentimentale ou simplement pour le plaisir de les garder. Quoi qu’il en soit, vous devez désencombrer votre maison, afin de garantir une expérience propre et ordonnée lorsque vos acheteurs potentiels viendront la visiter. Si vous ne savez pas quoi garder et de quoi vous débarrasser, pensez à la fréquence à laquelle vous utilisez les objets en question. Si vous constatez que vous les avez rarement utilisés au cours de l’année écoulée, vous pouvez les jeter sans trop de conséquences. Quant à la façon dont vous voulez vous en débarrasser, vous pouvez soit les vendre, soit les donner à quelqu’un d’autre, soit les laisser dans un entrepôt loué, soit les jeter à la poubelle. Cliquez ici pour en savoir plus

3. Organisez le stockage

L’espace de rangement est l’un des éléments que vos acheteurs vont certainement examiner ; en particulier, ils vont mesurer l’espace dont ils disposeront lorsqu’ils emménageront. C’est pourquoi vous devez désencombrer et organiser vos espaces de rangement, tels que les placards et les armoires. S’ils trouvent des affaires remplies à ras bord ou des objets qui traînent dans le désordre, cela va nuire à leur expérience, diminuant vos chances de conclure une vente ! Pour que votre maison soit présentée sous son meilleur jour, n’oubliez pas de ranger vos rangements avant toute visite !

4. Retirez les objets personnels

La raison principale pour laquelle vous voulez retirer tous les objets personnels est que vous voulez que la maison semble aussi neutre que possible. Il est ainsi beaucoup plus facile pour les acheteurs de visualiser l’aspect de la maison lorsqu’ils y emménageront, ce qui vous donne plus de chances de trouver un acheteur intéressé. Quant aux objets personnels dont nous parlons, il peut s’agir de rideaux personnalisés, d’appareils électroménagers, de décorations fantaisistes ou même de photos de famille. Vous pouvez également envisager de remplacer certains d’entre eux pour vous assurer que rien ne semble manquer ou ne pas être à sa place.

Conclusion

En prenant le temps de faire tout ce qui précède, vous pouvez non seulement vendre votre maison beaucoup plus rapidement, mais aussi vous donner une chance de la vendre à un prix beaucoup plus élevé. Cela dit, la dernière chose que vous devez faire lorsque vous vendez votre maison est de faire de votre mieux pour la laisser partir. En d’autres termes, vous ne devez plus vous sentir attaché à votre maison ! Ce sentiment persistant pourrait vous faire douter de vous-même, ce qui constituerait un obstacle à la vente et pourrait, en fin de compte, nuire à l’expérience de l’acheteur !

entrepreneur-1340649_1920

Des conseils pour réussir dans un nouvel emploi

1. Prenez de l’avance.

Lorsque vous commencez un nouvel emploi, jouez l’offensive. Vous vous êtes sans doute familiarisé avec l’entreprise avant votre entretien et avoir une idée sur le calcul de votre salaire cadre, mais faites un tour d’horizon supplémentaire avant votre premier jour. Apprenez tout ce que vous pouvez sur l’histoire de l’entreprise et sa position dans le secteur. Assurez-vous de comprendre comment votre rôle s’inscrit dans votre département spécifique et dans l’ensemble de l’entreprise.  De même, vous devez être prêt pour les aspects logistiques de votre premier jour. Si vous travaillez en personne, prévoyez un peu plus de temps le premier matin pour faire face aux imprévus, comme la circulation ou le fait de renverser du café sur votre chemise préférée. Prévoyez ce que vous allez porter la veille et tracez votre itinéraire à l’avance, en partant plus tôt que vous ne le pensez. Prévoyez d’arriver environ 15 minutes à l’avance pour pouvoir recevoir du matériel comme un badge de travail ou une carte de stationnement sans sacrifier votre temps de travail, afin de faire une bonne première impression. Si votre nouveau rôle est virtuel, vous devrez tenir compte d’une logistique différente. Assurez-vous que votre connexion WiFi est opérationnelle, que votre ordinateur est chargé et prêt, et que vous avez accès à tous les documents et fichiers dont vous aurez besoin pour votre premier jour. Assurez-vous que votre espace de travail est aménagé de manière à favoriser un travail calme et concentré, et veillez à ce que votre toile de fond soit professionnelle pour les vidéoconférences. Il peut également être utile de préparer votre tenue la veille. Après tout, vous aurez probablement de nombreuses présentations vidéo le premier jour, et vous voudrez faire une bonne première impression.

2. Soyez attentif lors de l’orientation.

Selon votre entreprise, votre service et votre rôle, la formation à votre nouvel emploi sera différente. Certaines organisations ont une orientation formelle à laquelle vous devez assister. D’autres ont un processus d’intégration rigoureux qui implique une formation à plusieurs systèmes et des rencontres individuelles avec vos collègues. D’autres vous demandent d’apprendre le plus possible par vous-même avant de poser des questions à votre responsable. Quel que soit le processus d’intégration de votre entreprise, vous allez apprendre beaucoup de choses nouvelles au cours des premiers jours et des premières semaines de votre nouveau poste. C’est le moment de vous familiariser avec les politiques de l’entreprise et l’histoire de l’organisation, en comblant les lacunes de vos propres recherches, afin d’acquérir une solide compréhension de votre lieu de travail et de contextualiser votre rôle dans ce cadre. La phase d’intégration est particulièrement utile pour découvrir la culture de l’entreprise, ce qu’elle attend de vous en tant qu’employé et comment vous pouvez apporter votre contribution. N’ayez pas peur de poser des questions à ce stade.

3. Apprenez à connaître l’équipe

Travailler dans une entreprise est une question de collaboration. La façon dont vous établissez et entretenez les relations avec vos collègues peut faire ou défaire votre expérience au sein de l’organisation. Vos relations de travail seront également plus fructueuses si vous vous engagez sur un plan amical, par exemple en discutant à la cantine. Au cours de vos premières semaines de travail, faites tout votre possible pour être amical. Présentez-vous à vos nouveaux collègues. Invitez-les à prendre un café  et acceptez des offres similaires en retour. Chaque organisation a une culture spécifique et votre responsable du recrutement a probablement reconnu que vous vous adapteriez bien à cette culture – n’ayez pas peur de vous mettre en avant. De plus, avoir une relation positive avec vos collègues présente plus d’avantages que le simple fait d’aimer les personnes avec lesquelles vous passez la majeure partie de votre journée. Des études montrent que de bonnes relations de travail améliorent le travail d’équipe, le moral et la productivité.

large-home-389271_1280

5 conseils pour ajouter une extension à votre maison

La première étape, la plus importante, est de réfléchir à l’avenir. Vous devez déterminer quelles améliorations seront les plus avantageuses et si elles sont possibles en termes de budget et de réglementation du bâtiment. Notez vos idées, dessinez des croquis ou créez des planches d’ambiance. La plupart des extensions de maison visent à améliorer la circulation ou à ajouter des pièces intérieures supplémentaires, des vérandas, des terrasses ou des vérandas. Une fois que vous avez déterminé le type d’extension qui vous serait le plus utile, vous pouvez commencer à contacter les professionnels – architectes, urbanistes, constructeurs et autres artisans.

Consultez les professionnels

Consultez toujours les professionnels – ils ont des années de formation et d’expérience sur lesquelles ils peuvent s’appuyer. Les architectes ou les ingénieurs vous donneront un avis d’expert sur votre projet d’extension. Ils peuvent également vous donner des conseils en matière de sécurité et vous indiqueront à un stade précoce si vos plans sont réalisables ou non. Vous ne pouvez pas vous lancer dans des travaux simplement parce qu’ils semblent être une bonne idée à première vue… ils pourraient causer des problèmes catastrophiques à la structure de votre maison, la rendant dangereuse ou invendable à l’avenir. Les architectes peuvent vous proposer des conceptions qui complèteront le reste de la maison en augmentant sa valeur. Ils vous proposeront probablement aussi des idées auxquelles vous n’aviez pas songé. Les ingénieurs peuvent s’assurer que vos plans sont sûrs. Il est essentiel de consulter des professionnels comme Fovea  pour garantir la qualité et la sécurité de vos ajouts.

Établissez votre budget

Après toutes vos consultations et votre planification, les options disponibles se résument finalement au budget. Il est préférable de déterminer d’abord votre budget et de savoir jusqu’où vous êtes prêt à aller. Plus votre extension est grande, plus elle a tendance à être chère. Lorsque vous établissez votre budget, vous devez prendre en compte les autres dépenses telles que les frais de consultation des ingénieurs et des architectes, l’équipe d’entrepreneurs et les matériaux. N’oubliez pas d’inclure un fonds de prévoyance pour les complications ou les problèmes imprévus. La recherche de fournisseurs dès le début du processus peut contribuer à l’élaboration d’un budget réaliste.

Établissez le coût de vos matériaux

Une fois que vous avez établi votre budget, il est essentiel de commencer à rechercher et à acheter les matériaux de manière judicieuse. En commandant tôt, vous pouvez éviter d’augmenter le coût des matériaux au fil du temps ou de payer des prix élevés pour des produits ou des pièces dont vous avez besoin en urgence. Si vous avez déjà conclu un accord avec l’entreprise de matériaux de construction concernant les prix, il est à espérer qu’elle n’augmentera pas le prix pour des commandes supplémentaires des mêmes produits. Il est important de commander et de livrer les matériaux au début du processus afin de ne pas retarder le début des travaux de construction. Cela vous permettra également de vous préparer à toute pénurie inattendue de matériaux.

car-63930_1920

5 façons de rembourser votre voiture plus rapidement

Pensez à ce que vous pourriez faire sans paiements de voiture dans votre budget. Prenez plus de vacances, profitez de plus de soirées ou constituez un pot d’épargne pour l’avenir, peut-être. Quoi qu’il en soit, remboursez votre voiture plus tôt que prévu et non seulement cette dette sera derrière vous, mais vous aurez peut-être aussi fait des économies substantielles sur les frais d’intérêt.

1. Payez toutes les deux semaines

Certains prêteurs vous permettent d’effectuer la moitié de votre paiement mensuel toutes les deux semaines, ce qui signifie que vous effectuerez 26 demi-paiements au cours de l’année et ajouterez effectivement un paiement complet supplémentaire tous les 12 mois. Comme vous payez plus régulièrement, l’intérêt global sera réduit. Vous pourrez également réduire de plusieurs mois le temps nécessaire au remboursement de la dette. Informez-vous sur le site cartegrise-paris.com

2. Augmentez vos paiements

Utilisez une calculatrice de remboursement de prêt automobile pour avoir une idée de l’utilité d’ajouter des fonds supplémentaires à votre paiement mensuel. Entrez le prix que vous avez payé pour le véhicule, votre acompte, la durée du contrat et le nombre de mois restants. Vous pouvez également saisir le montant initial de la note dans le champ du prix du véhicule, sans avoir à saisir également l’acompte. Vous pouvez ensuite saisir un montant en dollars comme paiement mensuel supplémentaire pour voir de combien de mois la période de remboursement est raccourcie et quelles sont les économies d’intérêts possibles. En ajustant le paiement supplémentaire, vous verrez à quelle vitesse vous pourrez rembourser le véhicule.

3. Faites un paiement important

Vous êtes peut-être en mesure de rembourser une partie de votre emprunt en versant une somme importante de temps à autre ou annuellement, peut-être avec un remboursement d’impôt. Vous pouvez aussi rembourser le solde en une seule fois, mais vous aurez besoin du montant du remboursement. Vous pouvez généralement demander ce montant à votre prêteur en appelant un agent du service clientèle, en vous rendant dans une agence ou en vous connectant en ligne. Ce montant peut être différent du solde actuel du billet si des intérêts supplémentaires s’accumulent avant que vous ne receviez le relevé. D’autres facteurs peuvent également avoir une incidence sur le montant que vous paierez, comme une pénalité pour remboursement anticipé, des modifications au contrat, y compris une prolongation de la durée, et tout paiement différé, frais et charges en suspens. Une fois que vous avez le montant du remboursement, il peut y avoir une date précise pour le paiement et les étapes préférées pour que le prêteur le reçoive. Parfois, le montant exact du remboursement dépend de la date de réception du paiement. Vous pouvez vérifier le processus avec votre prêteur et travailler avec lui pour payer exactement ce qui est dû.

4. Refinancement

Le refinancement pour une durée de prêt plus courte et un taux plus bas est un autre moyen efficace de rembourser une voiture plus rapidement tout en économisant sur les intérêts. Si votre cote de crédit s’est améliorée, si les taux d’intérêt ont baissé ou si vous n’avez pas fait une bonne affaire la première fois, c’est peut-être la solution. La durée plus courte augmentera le paiement mensuel, alors envisagez d’utiliser une calculatrice de refinancement pour budgétiser ce qui peut fonctionner.

5. Gardez de bonnes habitudes

Que vous passiez à une routine de paiement aux deux semaines, que vous augmentiez votre paiement mensuel ou que vous refinanciez, le fait de payer à temps vous évitera des frais potentiels pour les paiements en retard ou manqués qui pourraient ralentir vos efforts pour rembourser la voiture.

===

Avantages et inconvénients de l’achat d’une voiture d’occasion

Le marché des voitures d’occasion a gagné en popularité depuis un certain temps en raison de la hausse des prix des voitures d’occasion, du carburant, des prêts automobiles, des intérêts supplémentaires, etc. De nos jours, les consommateurs recherchent des prix plus standardisés pour les voitures. Par conséquent, le marché des voitures d’occasion s’est révélé très attrayant pour les acheteurs de voitures.

Avantages de l’achat d’une voiture d’occasion

L’achat d’une voiture d’occasion présente de nombreux avantages. En voici quelques-uns.

Réduction des coûts

Dès qu’une voiture neuve quitte le terrain, elle commence à perdre de la valeur. Ce n’est donc pas une nouvelle que le coût d’une voiture d’occasion est inférieur à celui d’une voiture neuve. L’achat d’une voiture d’occasion vous permet donc de posséder une voiture de luxe pour la moitié du prix d’une voiture neuve. Le problème du budget est ainsi considérablement résolu.

Dépréciation réduite

Une voiture neuve se déprécie plus vite qu’une voiture ancienne. En fait, certaines voitures neuves peuvent perdre jusqu’à 40 % de leur valeur initiale au cours de la première année. Ce n’est pas le cas d’une voiture d’occasion. C’est donc là que vous pouvez gagner avec ce site.

Inspections rigoureuses

Divers constructeurs proposent des programmes de certification pour leurs voitures d’occasion. Ces programmes sont menés pour s’assurer que les voitures sont en bon état. Les véhicules sélectionnés pour ces programmes de certification subissent une inspection rigoureuse. En outre, les voitures d’occasion certifiées doivent répondre à des normes élevées en matière de détails, d’apparence, etc. Les constructeurs automobiles offrent certaines incitations dans le cadre des programmes de certification. Les constructeurs automobiles offrent certaines incitations avec les programmes de certification, notamment une garantie prolongée, une assistance routière, etc.

Inconvénients de l’achat d’une voiture d’occasion

Si l’achat d’une voiture d’occasion peut sembler être une option attrayante, il présente également certains inconvénients. Examinons-les ici.

1.  Un choix limité

L’un des principaux inconvénients de l’achat d’une voiture d’occasion est que vous avez moins de chances de pouvoir choisir parmi de nombreuses options. Votre choix est limité aux véhicules disponibles chez le concessionnaire et vous devez faire votre choix parmi eux.

2.  Augmentation des coûts de réparation

Même si le concessionnaire répare la voiture pour lui donner l’apparence d’une voiture neuve, vous ignorez toujours les factures de réparation, les problèmes économiques associés, la fiabilité, etc. En outre, vous devrez peut-être payer un taux d’intérêt plus élevé pour le financement de la voiture. Contrairement aux voitures d’occasion, certaines voitures neuves sont proposées avec un taux de financement aussi bas que 0 %. Par conséquent, faire vérifier la voiture par un mécanicien permet de prendre une meilleure décision.

3.  Aucune couverture de garantie

En outre, il se peut que vous ne bénéficiiez pas d’une garantie pour les dommages subis par votre voiture. Par conséquent, vous devrez peut-être payer un supplément pour les frais de réparation. Cela peut être un problème majeur pour les propriétaires de voitures, car il peut être difficile d’identifier ce qui ne va pas avec la voiture et ce qui peut aller mal avec elle à un stade ultérieur. Avant de prendre une décision d’achat, il est important de demander des rapports antérieurs sur la voiture. Cela vous permettra d’être au courant des éventuels dommages que la voiture a subis.

Investir l’argent économisé

L’achat d’une voiture d’occasion permet de réaliser des économies. L’argent que vous économisez peut être investi dans des plaques d’immatriculation privées. Vous pouvez acheter les plaques d’immatriculation privées les moins chères pour que votre voiture ait l’air toute neuve. En outre, vous pouvez également utiliser l’argent économisé pour acheter une extension de garantie pour la voiture. Il est sage de prendre en compte ces avantages et inconvénients et d’analyser les conditions du marché avant d’acheter une voiture d’occasion.

===

Des conseils de conduite sûre pour éviter les accidents

Les voitures sont vraiment intelligentes de nos jours. Elles vous indiquent lorsque vous changez de voie, se garent automatiquement et certaines freinent même automatiquement si la route est obstruée. Mais même avec les récents progrès en matière de sécurité, la conduite reste dangereuse. Lisez ce qui suit pour découvrir ce qu’il faut faire en cas d’urgence au volant et les bonnes pratiques générales de conduite. Ces conseils de conduite sûre peuvent vous mettre, vous et votre voiture, à l’abri du danger.

1. Accélérez lentement si votre pneu éclate

Lorsque vous sentez un pneu éclater, votre première réaction est de freiner brusquement. C’est non seulement une mauvaise idée s’il y a du trafic derrière vous, mais cela peut aussi provoquer une embardée et une perte de contrôle de votre voiture. Accélérez modérément pour maîtriser votre voiture, puis roulez en roue libre pour ralentir, en vous arrêtant sur le bord de la route avec vos feux de détresse allumés.

2. Testez régulièrement votre frein d’urgence

Le frein de secours semble être une fonction inutile sur la plupart des voitures équipées d’une transmission automatique. Mais que se passe-t-il lorsque vous roulez à toute allure sur l’autoroute et que vos freins deviennent spongieux ? Vous aurez besoin de ce frein de secours. Votre frein de secours fonctionne séparément de votre système de freinage hydraulique, en utilisant des câbles en acier pour tirer les plaquettes de frein. Ces câbles peuvent rouiller et se détériorer s’ils ne sont pas utilisés de temps en temps. Alors, la prochaine fois que vous vous garerez, tirez sur ce levier inutile situé entre les sièges avant.

3. Que faire si vos freins tombent en panne

C’est l’un de ces conseils de conduite sûre dont on espère ne jamais avoir besoin. En réalité, les freins tombent rarement en panne. Vous pouvez avoir l’impression qu’ils ont disparu, mais si vous appuyez très fort sur la pédale de frein, il devrait vous rester quelque chose. Vous pouvez également appliquer légèrement votre frein de secours (ou de stationnement). En cas de véritable urgence, rétrogradez en manuel et, si c’est possible, faites de même en automatique. Vous garderez ainsi le contrôle de votre voiture en toute sécurité tout en ralentissant. Mettez vous lentement sur le côté de la route avec vos feux de détresse allumés.

4. Réglez correctement les rétroviseurs latéraux

Nous avons tous fini par accepter qu’il existe certains angles morts sur chaque voiture. Les rétroviseurs latéraux ne peuvent tout simplement pas tout voir. Mais si je vous disais qu’ils sont simplement mal réglés ? Pour avoir une meilleure vue, tournez ces rétroviseurs de façon à ce que votre propre voiture soit juste hors de vue. Et voilà ! Plus besoin de se tordre le cou avant chaque changement de voie. Et surtout, plus d’angle mort !

5. Gardez vos phares allumés en permanence

De nombreuses voitures récentes sont équipées de feux de jour. Cette fonction améliore considérablement la visibilité de votre voiture pour les autres conducteurs et les piétons. Si vous n’avez pas de feux de jour et que le temps devient nuageux, pluvieux ou brumeux, allumez vos phares.

6. Pas de talonnage

Vous vous souvenez de la règle des deux secondes que votre moniteur d’auto-école vous rappelait sans cesse ? Il s’avère qu’il/elle savait peut-être une chose ou deux. Près de 33 % de tous les accidents sont au moins partiellement causés par le fait de suivre les autres conducteurs, et suivre de trop près est illégal dans la plupart des États. Gardez donc une certaine distance devant vous.

7. Vérifiez votre huile toutes les deux semaines

À l’époque où les pompistes remplissaient le réservoir d’essence pour vous, ils vérifiaient également votre huile. Ce n’était pas seulement un moyen d’obtenir des pourboires supplémentaires. Conduire avec un niveau d’huile bas ou une huile sale et trouble est extrêmement dangereux. Vérifiez votre huile tous les mois, au minimum. Essuyez la jauge d’huile sur un chiffon blanc ou une serviette en papier. Notez toute couleur autre que l’ambre ou le brun clair. Il s’agit de l’entretien préventif le plus élémentaire que chacun devrait pratiquer.

===

5 signes de défaillance de la transmission et comment les prévenir

C’est la phrase que tout propriétaire de voiture redoute. Mais n’ayez crainte, nous sommes là pour vous aider. Lisez ce qui suit pour connaître les signes de défaillance de la transmission afin de prévenir les dommages et de maintenir votre transmission en bon état. Un entretien régulier de la transmission pourrait vous faire économiser des milliers de dollars.

Qu’est-ce qu’une transmission ?

La transmission d’une voiture dirige la puissance créée par le moteur vers les roues motrices, qui à leur tour font tourner les roues. Sans transmission, votre voiture ne roule pas. Une transmission automatique comporte environ plus de 800 pièces, toutes placées de manière complexe et dépendantes les unes des autres. Souvent, lorsqu’une pièce tombe en panne, c’est toute la transmission qui tombe en panne. D’où la flambée des prix pour réparer une transmission défectueuse.

Signes de défaillance de la transmission

Votre transmission dépend du liquide de transmission automatique pour son refroidissement et sa lubrification. Si vous prenez soin de votre liquide de transmission, votre portefeuille vous remerciera plus tard.

Comment entretenir une transmission automatique

Tout d’abord, il existe des mesures que vous pouvez prendre pour réduire considérablement le risque de défaillance de la transmission. Un entretien régulier et un œil vigilant sur les signes d’alerte peuvent empêcher l’apparition de signes de défaillance de la transmission.

  • Vérifiez le niveau et la couleur de votre liquide de transmission tous les deux mois. Certaines voitures sont équipées de jauges pour un accès facile, mais d’autres sont des systèmes fermés et nécessitent quelques outils ou un mécanicien.
  • Reportez-vous à votre manuel du propriétaire. Assurez-vous que le carter de liquide de transmission est retiré, nettoyé et qu’un nouveau filtre est installé.
  • N’utilisez que les liquides et les quantités de remplissage recommandés par le fabricant. Ne passez jamais de la marche avant à la marche arrière, ou vice versa, lorsque la voiture est encore en mouvement.
  • Accélérez en douceur pour permettre aux vitesses de changer au bon moment. Bien que les réparations automobiles soient inévitables, le fait de suivre ces conseils d’entretien avant tout signe de problème peut au moins aider à éviter les réparations les plus coûteuses.

Signes de défaillance de la transmission

Il est difficile de faire la différence entre une transmission défaillante et une multitude d’autres problèmes que votre voiture pourrait avoir. Les signes d’une transmission usée ou insuffisamment performante sont souvent difficiles à manquer, car la transmission joue un rôle essentiel et visible dans le mouvement de votre voiture. La réparation peut être aussi simple que l’ajout de liquide de transmission automatique. Mais si vous remarquez l’un des symptômes énumérés ci-dessous, votre meilleure chance est de vous adresser à un mécanicien dès que possible :

  • Liquide de transmission brûlé ou faible. Le liquide de transmission doit être rouge ou brun clair. S’il est très foncé ou épais, faites-le changer immédiatement. Si votre liquide de transmission est brûlé, vous pouvez également remarquer une odeur de brûlé.
  • Glissement ou réponse retardée lors de l’accélération. Vous pouvez avoir l’impression que vos pneus patinent sur la glace ou vous remarquerez que le régime augmente sans que votre voiture ne bouge. Les vitesses doivent se verrouiller immédiatement. Si vous remarquez un retard lorsque vous appuyez sur la pédale d’accélérateur, c’est un signe de problème.
  • Calage ou refus de bouger. Cela signifie souvent qu’une transmission ou un autre composant vital est à bout de souffle. Votre voiture n’est pas sûre et doit être entretenue immédiatement.
  • Fuite du liquide de transmission. Si vous remarquez un liquide rouge sur le sol, faites-le examiner immédiatement. Un faible niveau de liquide de transmission entraîne une usure importante de la transmission.
  • Changement de vitesse difficile. Les changements de vitesse automatiques sont conçus pour être doux et presque imperceptibles. Si vous ressentez une secousse ou un tremblement chaque fois que votre voiture change de vitesse, vous devez faire inspecter votre transmission.
  • Bruits bizarres lors de la montée en régime et du passage des vitesses. Les transmissions usées émettent parfois un gémissement ou un cliquetis. Cela signifie que du métal frotte sur du métal. Ce n’est pas bon.

===

La vidange du véhicule par le bricoleur

C’est encore l’heure ? Beaucoup de choses vous viennent peut-être à l’esprit quand vous entendez cette phrase, mais c’est le moment (roulement de tambour s’il vous plaît) de faire une vidange d’huile ! D’accord, ce n’est peut-être pas le point le plus excitant de votre liste de choses à faire, mais c’est important et tout le monde sait pourquoi. Ou bien le savent-ils ?

Vidange d’huile

Les changements d’huile réguliers sont un facteur clé dans le bon fonctionnement d’un véhicule. L’huile est l’élément vital d’un véhicule. Sans huile, un moteur n’a aucune chance de survie. Mais les choses ne sont pas aussi simples. Les vidanges d’huile doivent être effectuées à temps, sinon le moteur risque d’être gravement endommagé. Pourquoi ? Parce que l’huile moteur a un gros travail à faire et qu’elle peut tomber en panne en s’acquittant de cette tâche. L’huile lubrifie le moteur de votre voiture et agit comme un film amortisseur entre les pièces métalliques. En évacuant la chaleur de la friction, l’huile refroidit le moteur en neutralisant les acides et en empêchant la corrosion. En un mot, les vidanges régulières et programmées réduisent le risque d’accumulation de boue et font durer le moteur.

Les vidanges régulières ne doivent pas être compliquées, même si la technologie automobile ne cesse de progresser. De nombreux automobilistes préfèrent effectuer eux-mêmes la vidange de l’huile, estimant que le processus est rapide, simple et rentable. La première règle à suivre est de déterminer à quelle fréquence l’huile doit être changée. La meilleure et la plus importante chose à faire est de consulter le manuel du propriétaire. Il s’agit du manuel d’entretien du véhicule. Le respect de ces règles est crucial dans un monde régi par les huiles synthétiques, les véhicules efficaces et les détecteurs d’huile. Les vidanges régulières sont importantes, même pour les véhicules à faible kilométrage, car l’huile doit rester fraîche.

Que se passe-t-il une fois que vous avez déterminé qu’il est temps de changer l’huile ?

Vous devez choisir la bonne huile et le bon filtre. Choisissez d’abord l’huile et ensuite le filtre. Là encore, reportez-vous au manuel du propriétaire de la voiture pour vous guider. Les recommandations du constructeur en matière d’huile peuvent également être indiquées sur le bouchon d’huile de la voiture. Une huile fine, comme la 5W, fonctionne bien à froid mais s’amincit à chaud. Une huile plus épaisse, comme la 30W, ne se dilue pas à chaud, mais il est presque impossible de la pomper à froid. L’huile multi-viscosité, comme la 5W-30, offre le meilleur des deux mondes. Il s’agit de directives très générales, il faut donc toujours suivre les recommandations du constructeur automobile ! Remplacer la viscosité d’huile recommandée par une préférence personnelle peut entraîner des dommages au moteur, des performances médiocres ou un avertissement “check engine”.

Faites toujours correspondre le filtre à huile à la viscosité de l’huile. Les filtres existent en différents niveaux de qualité comparables à bon, meilleur et meilleur.  Les huiles de qualité inférieure s’adaptent parfaitement à un filtre de qualité inférieure. De même, les huiles synthétiques ou de qualité supérieure nécessitent un filtre de meilleure qualité.

Le processus

Il y a quelques directives à suivre avant de commencer une vidange d’huile. Un moteur froid doit tourner pendant environ 5 minutes pour réchauffer l’huile. Un moteur chaud doit être refroidi pendant au moins 30 minutes. N’oubliez pas la sécurité avant tout lorsque vous effectuez une vidange d’huile vous-même. Conduisez le véhicule sur une surface plane et protégée. Mettez la voiture en stationnement, serrez le frein à main et retirez les clés. En utilisant les techniques de levage et de blocage appropriées, soutenez et fixez le véhicule en toute sécurité. Une fois cette étape cruciale cochée sur la liste, vous êtes prêt à commencer.

 

  • Mettez les outils suivants dans une petite boîte : lunettes de sécurité, clé plate, maillet en caoutchouc, clé à filtre, bac de vidange, nouveau filtre et chiffons. Vous en aurez besoin pour travailler sous la voiture.
  • Enduisez d’huile propre le joint du nouveau filtre à huile.
  • Mettez des lunettes de sécurité et glissez-vous sous la voiture.
  • Placez le bac de vidange sous le bouchon d’huile.
  • Dévissez délicatement le bouchon de vidange à l’aide d’une clé plate et d’un maillet en caoutchouc si nécessaire. N’utilisez pas de clé à molette ni de force excessive pour éviter de le dévisser !
  • Laissez l’huile usagée s’écouler complètement dans le bac de vidange.
  • Retirez le filtre à huile et le joint en caoutchouc à l’aide d’une clé à filtre.
  • Essuyez le boîtier du filtre à huile.
  • Installez le nouveau filtre à huile et serrez-le fermement à la main. N’utilisez pas de clé à filtre.
  • Installez un nouveau joint sur le bouchon de vidange si nécessaire. Remettez le bouchon de vidange en place à l’aide d’une clé à ergots.
  • Nettoyez les éventuelles gouttes d’huile avec un chiffon.
  • Remplissez le moteur à l’aide d’un entonnoir.
  • Faites tourner le moteur brièvement.
  • Après quelques minutes, vérifiez la jauge et ajoutez de l’huile si nécessaire.
  • Versez l’huile usagée dans un récipient et recyclez-la.

Vous avez maintenant effectué une vidange d’huile vous-même. Mais il y a encore une chose. L’huile n’est pas le seul fluide de votre véhicule, n’oubliez donc pas d’entretenir les autres. C’est l’occasion idéale de faire l’appoint des liquides de lave-glace, de frein, de transmission et autres. Consultez toujours un technicien automobile de confiance si vous avez des questions sur l’entretien de votre véhicule.

===

Conseils pour la voiture en hiver pour vaincre les conditions difficiles

L’hiver arrive. Que cela vous plaise ou non. Avec les températures glaciales, les routes glacées et le raclage de la glace sur votre voiture jusqu’à ce que vos mains gèlent, une question s’impose : Êtes-vous prêt à affronter tous les obstacles que l’hiver vous réserve, à vous et à votre voiture ? Si vous avez peur d’oublier quelque chose cet hiver, ne vous inquiétez pas. Nous avons tout prévu avec nos 11 conseils pour affronter les conditions difficiles de l’hiver.

1. Créez une trousse d’urgence pour l’hiver

Votre kit d’urgence pour l’hiver peut ressembler à votre kit d’urgence habituel, avec l’ajout de vêtements chauds. Rassemblez quelques éléments de base au cas où le froid et le verglas vous laisseraient en plan. Un bon kit d’urgence pour l’hiver doit contenir

  • Une lampe de poche
  • Une couverture en laine, des gants et des vêtements isolants
  • Gilet réfléchissant
  • Une radio à piles
  • Un matériau abrasif comme du sable ou de la litière pour chat pour aider les pneus à gagner de la traction
  • Un supplément de liquide lave-glace
  • Liquide de refroidissement supplémentaire
  • Fusées de détresse

Divers problèmes peuvent vous laisser en rade en hiver. Préparez-vous dès maintenant pour vous sortir de tous les problèmes que vous pourriez rencontrer.

2. Vérifiez les niveaux de liquide de refroidissement et d’antigel du moteur

Vérifiez que les niveaux de liquide de refroidissement et d’antigel de votre moteur sont conformes aux recommandations. L’antigel excelle à empêcher la rouille et la corrosion de s’accumuler sur votre système de refroidissement et empêche les autres fluides de geler dans votre moteur en hiver. Le liquide de refroidissement empêche votre moteur de surchauffer et lui permet de fonctionner en douceur, même dans des climats très rudes.

3. Vérifiez les pneus

Assurez-vous que votre voiture est équipée de pneus tout temps ou de pneus d’hiver. Les pneus d’été garantissent le glissement et la glissade tout au long de l’hiver. Les pneus tout temps ou neige ont des rainures profondes, ce qui vous permet d’avoir une bonne traction par mauvais temps. Si vous avez des pneus adaptés aux conditions hivernales, c’est parfait ! Ensuite, utilisez le test du centime dans l’image ci-dessus pour voir si la bande de roulement de vos pneus sera adaptée aux conditions météorologiques afin que votre voiture reste sur la route.

4. Utilisez du liquide d’essuie-glace d’hiver

Quelle est la différence entre le liquide d’essuie-glace ordinaire et le liquide d’essuie-glace d’hiver ? Le liquide pour essuie-glace d’hiver est prêt à affronter les conditions les plus difficiles. Le liquide d’essuie-glace d’hiver peut être utilisé à une température plus basse et peut même aider à faire fondre le givre léger et la glace.

5. Inspecter les essuie-glaces

Lorsque vous examinez vos balais d’essuie-glace, vérifiez s’il y a :

  • caoutchouc usé
  • Des cadres cassés
  • l’usure du métal.

Soulevez avec précaution. Si votre voiture est plus ancienne, le bras d’essuie-glace peut être plus fragile que vous ne le pensez.   De plus, débarrassez-vous de toute la neige avant de mettre en marche vos essuie-glaces. L’utilisation des essuie-glaces pour déneiger ajoute une usure supplémentaire aux moteurs des essuie-glaces. Si vous remarquez l’un des problèmes mentionnés ci-dessus, ou si vos balais d’essuie-glace ne nettoient pas bien le pare-brise, envisagez d’acheter de nouveaux balais d’essuie-glace.

6. Passez à l’huile synthétique et au filtre à huile durable

Plus il fait froid, plus l’huile devient importante. En fait, le point le plus évident à considérer lorsque les températures descendent très bas est votre choix d’huile à moteur et de filtre.

À 20°F, la plupart des huiles ont l’épaisseur du sirop d’érable, ce qui oblige la pompe à huile à forcer l’huile froide et épaisse dans le moteur.  L’huile synthétique contient des modificateurs de friction qui permettent à l’huile de circuler en douceur dans le moteur et de continuer à lubrifier les pièces pour éviter une panne du moteur.

7. Investissez dans un grattoir de qualité

Cela peut sembler idiot, mais un grattoir de qualité vous facilitera grandement la vie les matins glacés. De nombreuses options sont disponibles :

  • Des gants fixés au grattoir
  • Bras télescopiques
  • Brosses à usage intensif

Pensez à vos expériences de grattage de pare-brise et considérez ce dont vous avez le plus besoin. Assurez-vous de trouver un grattoir qui ne craquera pas (littéralement) sous la pression.

 

soin exfoliant

Des façons de se sentir plus maître de sa vie

Pour beaucoup d’entre nous, le rythme de la vie s’est accéléré à un point tel que nous ne pouvons pas nous adapter complètement. Nous vivons dans l’inquiétude de ne pas faire ce que nous sommes censés faire, et l’anxiété que nous ressentons, à son tour, rend difficile l’accomplissement des choses, créant une spirale d’inaction. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une plus grande autonomie : la capacité de faire abstraction de tout ce qui nous attire, de trouver un équilibre émotionnel et physique, de penser plus clairement et de défendre nos intérêts afin d’adopter un plan d’action sensé. Grâce à cette capacité, nous pouvons nous sentir davantage maîtres de notre vie.

Contrôlez les stimuli

L’autonomie commence par ce que vous laissez entrer dans votre esprit, c’est-à-dire ce qui provient de votre environnement. Si vous n’êtes pas autonome, il est probable que votre attention est détournée et vous devez trouver un moyen de la rétablir. Par exemple, des recherches ont montré que la présence d’un téléphone pendant que vous travaillez vous distrait et nuit à votre capacité de réflexion. En revanche, faire une promenade (surtout en plein air) est un bon moyen de restaurer l’attention épuisée dans votre cerveau afin de pouvoir mieux vous concentrer par la suite. Pour vous aider à augmenter votre agencement, entraînez-vous à vous rendre dans des espaces calmes et sans écran pour échapper à la surstimulation. Cela peut signifier passer du temps dans la nature, désactiver les notifications de votre téléphone au travail ou éviter de manger dans des cafétérias bruyantes.

Associez-vous de manière sélective

Il est impossible de ne pas être affecté par ceux qui nous entourent – il est facile de “capter” leurs émotions, par exemple, et nos cerveaux ont tendance à se synchroniser lorsque nous nous associons à d’autres personnes. Cela signifie que vous devez établir des limites avec les personnes difficiles, vous détacher des interactions négatives en ligne et être plus conscient de votre vulnérabilité à la “pensée de groupe”, c’est-à-dire aux pressions exercées pour que vous vous comportiez ou pensiez d’une manière contraire à vos valeurs. Suivez la nouvelle formation de Joe Dispensza pour vous aider à bien commencer.

Entourez-vous plutôt d’amis, de membres de votre famille et de communautés qui vous encouragent à réaliser votre plein potentiel, à cultiver vos talents, à confirmer vos valeurs et vos décisions difficiles, et à vous ramener à la réalité lorsque vous vous êtes mal comporté ou que vous êtes coincé dans des pensées négatives. Vous pouvez également vous impliquer dans votre communauté en faisant du bénévolat ou simplement en discutant avec les commerçants locaux ou les voisins. Ces interactions sociales positives amélioreront votre état d’esprit et votre santé physique, deux éléments essentiels de l’agence.

Bougez

Le mouvement physique, associé à un repos et à une alimentation appropriée permet d’équilibrer le corps et l’esprit, ce qui vous donne plus de motivation, de force et d’endurance. Des recherches ont montré que la position assise est dangereuse pour la santé et que même de courtes pauses dans des périodes d’inactivité concentrées, comme se lever pour s’étirer ou faire le tour du pâté de maisons, sont bénéfiques pour la santé. Des études suggèrent également que l’exercice peut conduire à une plus grande maîtrise de soi, c’est-à-dire à la capacité de différer la gratification, ce qui est essentiel pour l’agence. Si vous êtes très occupé au travail, réglez un minuteur pour qu’il sonne toutes les heures et rappelez-vous de prendre un moment pour évaluer votre humeur. Si vous vous sentez coincé ou dépassé, levez-vous et bougez. Et si vous avez des problèmes au travail, discutez-en lors d’une réunion en marchant, ce qui peut contribuer à atténuer les conflits.

Positionnez-vous comme un apprenant

Les personnes dotées d’un haut niveau d’autonomie apprennent continuellement et développent leur capacité d’apprentissage en adoptant une approche plus ouverte et collaborative de toutes les choses de la vie. Pour cela, il faut nourrir sa curiosité et se permettre d’explorer de nouvelles idées, compétences et personnes. N’hésitez pas à lire des citation sur le bonheur pour visualiser vos objectifs

Vous pouvez suivre un cours intéressant, explorer votre monde de manière cinétique (par vos mains ou votre corps), ou passer du temps à jouer ou à utiliser votre imagination. Vous pouvez aussi apprendre des autres en restant curieux et en leur posant des questions ouvertes, en les écoutant pour mieux les comprendre et en évitant toute réaction rapide.